Rénover autres locaux publics ou privés

Gagnez et optimisez de l'espace dans vos locaux publics ou privés et bénéficiez d'un cadre agréable

Comment aménager une discothèque ?

16 octobre 2018

Vous avez élaboré le parfait business plan pour votre futur établissement : il est maintenant temps de trouver les solutions pour votre aménagement de discothèque : quelle décoration de boîte de nuit choisir ? Comment bien s’équiper ? Découvrez tous nos conseils pour que votre structure plaise à votre clientèle et rencontre le succès escompté.

Rester fidèle à son concept de base

Avant d’inaugurer votre lieu de fête, vous allez trouver de nombreux fournisseurs de mobilier pour discothèque et de décoration pour bar. Cependant, il ne faut surtout pas vous égarer dans des alternatives tentantes, mais trop éloignées de vos intentions initiales : respectez l’identité que vous avez créée dans votre business-plan, et imaginez un équipement de discothèque qui répondra aux attentes de votre cible.

Concrètement, vous pouvez aussi bien ouvrir une boîte de nuit très « select », réservée à une clientèle aisée, qu’un établissement plus « populaire » et accessible à un large panel de fêtards. Mais selon le marché sur lequel vous vous placez, il ne faudra pas forcément la même décoration de discothèque, ni le même aménagement de bar.

Composer en fonction de son propre budget

Vous pouvez trouver tout votre équipement de discothèque sans dépasser votre budget initial, à condition d’avoir bien anticipé les différents postes de dépenses au moment de finaliser votre business plan. Par exemple, si le local est relativement exigu, privilégiez un mobilier de discothèque que vous pouvez facilement bouger, afin d’adapter la configuration à la fréquentation.

Votre décoration de boîte de nuit ne vous coûtera pas forcément les yeux de la tête : optez pour de simples peintures sur les murs et meubles, choisissez les bonnes couleurs et égayez éventuellement le tout avec des tissus. Pour le reste, la lumière fera le travail : vous devez bien y réfléchir, car il s’agit d’un élément déterminant pour votre matériel de discothèque.

Illuminer les lieux de façon intelligente

La boîte de nuit est un lieu de fête, ce qui implique d’y utiliser toutes sortes de lumières et appareils propulsant paillettes, flashs et autres fumées pour s’amuser et danser au rythme de la musique. Ici, les équipements représentent un certain investissement qu’il convient de prendre en compte dans le plan de financement, notamment quand il faut demander un prêt.

Ne négligez pas cet aspect déterminant de l’agencement d’une discothèque. Si vous manquez d’idées, sollicitez les conseils d’un professionnel qui a déjà fait ses preuves dans le secteur, pour éviter tous les faux pas. Faites attention, également, aux marches et autres reliefs, qui doivent rester visibles même dans une ambiance tamisée, pour parer toutes les chutes.

Connaître et appliquer les règles

Vous ne pouvez pas uniquement vous consacrer aux problématiques de décoration de discothèque ou d’aménagement du bar. N’oubliez pas que l’équipement de discothèque ne suffit pas pour devenir un professionnel de la nuit : vous devez aussi respecter toutes les règles.

Par exemple, si vous servez de l’alcool, il vous faut une licence de débit de boisson. En parallèle, la diffusion de musique implique de signer un contrat avec la SACEM et d’informer la SPRE de l’ouverture de l’établissement. Pour finir, une étude acoustique sera requise, afin d’éviter les nuisances sonores dues à votre activité.

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER