Agencer mon magasin

Rénovez et agencez votre commerce pour disposer d'un lieu accueillant et mettre en valeur vos produits

Comment aménager son commerce en fonction de son secteur d’activité ?

31 janvier 2019

Du choix du mobilier de magasin à la sélection d’une gondole de magasin en passant par toutes les méthodes possibles en matière d’aménagement de commerce, les « bonnes pratiques » à connaître et appliquer ne sont pas identiques d’un secteur à l’autre. Comment adapter son équipement de magasin à son domaine d’expertise ? Conseils.

Créer une ambiance agréable : des ingrédients différents d’un secteur à l’autre !

D’une manière générale, votre aménagement de commerce doit être orienté vers le bien-être de tous les clients. Car s’ils apprécient leur visite dans vos murs, ils se sentiront plus en confiance, et ils seront plus à même d’acheter.

Toutefois, en fonction du milieu dans lequel on travaille, les méthodes à solliciter vont varier considérablement. Par exemple, dans le cadre de l’agencement d’un magasin alimentaire, il faut donner toute la priorité à l’hygiène, à la netteté des sols, et à la sensation générale de propreté. Sur le plan pratique, on fait tout le nécessaire pour que l’atmosphère (température, humidité) soit adaptée à la conservation et la présentation des produits dans un état optimal.

En revanche, lorsque l’on cherche à travailler l’agencement d’une bijouterie, il ne faudra pas réfléchir de la même façon pour créer un climat de confiance. Ici, on misera plutôt sur le raffinement des décors, la brillance des vitres, la clarté des affichages relatifs à la qualité des différents matériaux utilisés (nombre de carats pour l’or, nature du métal, etc.).

Établir un parcours client pour maximiser les ventes

Dans toutes les boutiques, quel que soit le type de produit vendu, on recommande de réfléchir en amont au parcours du client et à la manière dont il va aller de rayon en rayon. En effet, grâce à une vision chronologique de sa visite, on peut maximiser les chances de vendre.

Par exemple, si vous envisagez l’agencement d’un fleuriste, laissez chaque client découvrir toutes les essences et tous les bouquets proposés au fil des rayons. Et à la fin du parcours, au niveau des caisses par exemple, imaginez un stand avec des produits annexes et complémentaires, qui permettront de « sublimer » le cadeau ou de faire un geste supplémentaire (des petites fleurs, des plantes factices à bas prix, etc.).

Imaginer des zones établies en fonction de chaque profil

Chaque magasin est amené à gérer une clientèle souvent hétérogène, avec des facteurs de différenciation divers et variés : le budget, très souvent, les goûts, dans certains cas, mais aussi les tailles pour tout ce qui concerne les vêtements et les accessoires.

En ce sens, dans chaque secteur d’activité, il faut concevoir la boutique en connaissant parfaitement les différents profils qui s’y rencontrent. En agencement de magasin cosmétique, on délimite bien la zone des fonds de teint de celle des vernis à ongles et de celle du maquillage pour les yeux, par exemple. On peut aussi envisager des séparations thématiques, en fonction des marques, des collections ou même des niveaux de gamme des produits.

Dans un agencement de magasin de vêtements, l’organisation des zones semble plus simple, car il suffit de délimiter le rayon des hommes, celui des femmes et ceux des enfants. Cependant, à l’intérieur même de ces derniers, n’hésitez pas à mettre en valeur des sortes de « sous-sections » par styles et / ou tailles, pour que les clients s’y retrouvent plus rapidement.

Ne laissez rien au hasard dans votre agencement de magasin, car il vous permettra, s’il est bien pensé, d’optimiser vos ventes. Toutefois, gardez en tête que les conseils doivent être mis en perspective avec votre propre secteur d’activi

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER